Les frontières et la Covid-19

La Covid-19 a transformé radicalement nos vies. Déjà par le grand nombre d’absents, faut-il, encore, le rappeler ? La Belgique fût pendant près de 10 mois le pays où le coronavirus tuait le plus ! (ratio : morts/1000 habitants). Le continent européen s’approche du million de morts.

C’est donc une cohorte de gestes barrières, de masques, sans oublier les tests PCR, les attestations et les applications de traçage, qui fait désormais partie de notre quotidien. En plus, la vaccination en Belgique a pris un rythme de croisière bien trop bas ne permettant pas de relâcher la pression sur les frontières du royaume.

Car pour nous, expatriés, la libre-circulation est un enjeu majeur, la retrouver nous est vitale !

Mais faut-t-il aussi le rappeler ? L’Union européenne n’est pas une fédération, la Belgique est souveraine et elle dispose de ses frontières. Schengen est un consentement d’un Etat souverain, il peut à tout moment rétablir le contrôle de ses frontières et doit simplement, au bout de 6 mois, se justifier auprès de la Commission européenne.

Malgré ce que prêchent certains, il ne sert, donc, à rien de trainer la Belgique devant les tribunaux européens. Il est consternant de voir la liste LREM « Français, on a choisi la Belgique » porter plainte contre l’Etat qui nous accueille auprès de la Commission européenne. Surtout que la tête de liste, est un des responsables administratifs du groupe des libéraux (dont LREM) au parlement européen, ne peut que savoir que cette démarche judiciaire ne peut pas aboutir.

Si nous voulons retrouver une fluidité aux frontières le plus rapidement possible, il faut que le taux de vaccination de la population en Belgique comme en France soit le plus important possible.

Car les mêmes qui veulent réouvrir les frontières sans restriction, oublient de vous dire, que le gouvernement d’Emmanuel Macron, dont ils portent les couleurs lors de ces élections consulaires, préparent la mise en place d’un « Pass sanitaire » en France. Ce dernier restreindra vos libertés d’accès aux activités récréatives. Sans vaccin ou test PCR (à renouveler toutes les 72 heures selon le projet en cours d’élaboration), point de restaurants, de plage, ou de parcs d’attraction, ni de cinéma..

La vaccination est donc la seule voie qui nous est offerte par les gouvernements français et belge. C’est conscient de cette réalité qui s’impose à nous, que nous avons décidé de lancer une pétition pour autoriser, comme dans tous les pays, Israël, Royaume-Uni, Etats-unis, où la campagne de vaccination est un succès , les médecins et les pharmaciens à vacciner leurs patients selon des critères de priorité.

La pétition est ouverte à tous les résidents car c’est tous ensemble, nous qui partageons un cadre de vie et une bulle sanitaire, que nous parviendrons à retrouver toutes nos libertés.

Fabien Ferasson de Quental

Candidat N°1 sur la liste « Français de Belgique, Union des Français de Belgique »

Signer la pétition en cliquant ci-dessous

http://chng.it/HcPQg4ZHJK