Fiscalité

INFORMER LES CITOYENS DE L’IMPACT DE LA RÉFORME FISCALE

Les Français de l’étranger sont inquiets de la réforme fiscale et nous devons les informer de tout ce qui se passe en la matière. Le moratoire ne peut être que source d’inquiétude supplémentaire, une fois les échéances électorales passées. Nous avons un devoir de veille stratégique.

Nous vous accompagnerons à travers des ateliers ouverts à tous et gratuits !



LUTTER CONTRE CETTE RÉFORME

Il ne faut pas se contenter d’informer, mais bien lutter contre cette réforme fiscale, car les Français de l’étranger apparaissent comme la nouvelle manne gouvernementale. Or, nous sommes avant tout les ambassadeurs d’un certain art de vivre et de savoir, à la française, mais nous ne devons pas faire l’objet d’une chasse aux sorcières.

2023 date de pleine application de la réforme. 2 ans pour faire bouger les lignes



PARTICIPER À L’ÉLABORATION D’UN PROJET ALTERNATIF

Informer, lutter, mais il faut aller au-delà en ne donnant pas dans l’opposition stérile. Les Français de l’étranger représentent 1 800 000 de personnes environ de par le monde, dont 124 000 en Belgique soit presque 7% de la totalité. Les non-résidents représentent une vraie force de proposition qu’il serait dangereux de laisser sur le côté de la route.

 



Notre volonté : participer en toute justice au budget national